Parlons Chatbot #3

Chaque semaine, retrouvez notre sélection d’articles sur les agents conversationnels, ainsi que les derniers chatbots innovants.

 

Dans ce troisième numéro de “Parlons Chatbot”, découvrez Bruno, le chatbot qui prend soin de votre épargne, un chatbot intégrable aux plateformes de paiements existantes lancé par Fidor, la campagne de oui.sncf menée par une intelligence artificielle et pour finir, tentons de répondre à la question suivante : qui est le chatbot le plus « user-friendly » ?

Bruno, le chatbot qui vous fait épargner de l’argent

C’est ville-intelligente qui nous fait découvrir Bruno, ce chatbot intégré à Messenger : couplé à votre compte courant, Bruno analyse vos dépenses hebdomadaires, et détermine le montant optimal qu’il vous est possible d’épargner. Mieux rémunéré que le Livret A (1%) et entièrement gratuit, la start-up « Hi Bruno » séduit un jeune public (18-25 ans) grandissant et se vante d’avoir déjà permis d’épargner plus de 2 millions d’euros.

 
 

Fidor lance un chatbot intégrable aux plateformes bancaires existantes

Fidor lance son chatbot qui offrira aux utilisateurs un service facile à utiliser, répondant à leurs besoins bancaires. Il permettra d’exécuter des tâches et d’interagir avec leur banque au moyen de simples conversations humaines. Ce chatbot utilise, en effet, l’intelligence artificielle conversationnelle et la compréhension du langage naturel pour offrir des interactions personnalisées et efficaces avec les utilisateurs en temps réel. Disponible sur les plateformes bancaires en ligne et sur mobile, il utilise le « deep machine learning » afin de s’améliorer constamment.

 

 

OUI.sncf lance une campagne pilotée par l’intelligence artificielle

Pour son 1er anniversaire, oui.sncf s’est offert une campagne d’affichage en collaboration avec JCDecaux dans 2 gares parisiennes : les passagers peuvent ainsi découvrir le Oui.bot et réserver un trajet en discutant, de façon naturelle, avec l’assistant vocal. A lire sur Ecommerce-mag.


 
 

Quels sont les bots les plus « user friendly »?

Pour finir ce 3ème épisode de Parlons Chatbot, signalons cet article de relationsclientsmag qui recense les bots jugés les plus « user-friendly » : on retrouve le Oui.bot de la SNCF, le conseiller en vins d’Auchan, Ariane de la caisse des dépôts, EDF bot ou encore Phil Welcome de la chaîne AccorHotels.


 
 
 

Prêt à créer votre propre chatbot ?
Téléchargez notre livre blanc « Comment concevoir son brandbot ? »

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous