Keep calm ! Adoptez le slow content dans votre stratégie digitale

Qu’est-ce que le slow content ? Comment impacte-t-il votre stratégie digitale, et tout particulièrement votre brand content ? Conversationnel décrypte cette nouvelle tendance marketing.

 

Brand content : un peu, beaucoup, à la folie !

86 millions de billets de blog sont publiés tous les mois sur WordPress. Un chiffre impressionnant, n’est-ce pas ? Toujours en quête de plus de visibilité, les marques viennent parfois à brader la qualité au détriment de la quantité lors de la production de contenus. Il faut dire que Google aime les sites internet régulièrement mis à jour… Alors, pour le référencement, produire toujours plus est bien vu.

Malheureusement, avec une telle stratégie, vous pouvez vite perdre la véritable essence du brand content qui consiste à transmettre une information utile, centrée sur les besoins du client, tout en valorisant votre expertise.

 

La surinformation, l’ennemi de votre stratégie digitale

Les internautes sont confrontés à une profusion continue de contenus qui se ressemblent tous : les mêmes sujets, les mêmes angles et les mêmes techniques de rédaction. Comment dénicher une information personnalisée et juger de la qualité d’un prestataire dans cette abondance de clones rédactionnels ?

Au final, même le client le plus averti et le plus engagé peut parcourir une dizaine de titres par jour, pour finalement ne lire qu’un ou deux articles. Il convient  de se poser LA question : doit-on vraiment publier plusieurs fois par mois, seulement pour assurer une présence ? Et si on ralentissait la cadence, serait-ce si dramatique ?

[bctt tweet= »Brand Content : Et si on ralentissait la cadence ? » username= »Conversationnel »]

 

Moins de contenus, plus de valeur ajoutée

Comme son nom l’indique, le slow content consiste à réduire le rythme de production de contenus pour consacrer plus de temps à la recherche d’idées qu’à la création. Il offre une vision plus raisonnée, sélective et plus juste au brand content.

Un texte illustré par des exemples concrets, des études et des chiffres va impacter la mémoire de vos prospects et inciter l’engagement. Ajoutons que pour votre image, c’est le must ! Vous montrez votre capacité à raisonner sur un sujet et à prendre le temps de l’étudier. Votre entreprise s’impose alors comme un acteur majeur de son domaine d’activité, ainsi qu’une experte sur le marché.

Vous avez peur de perdre des places dans les moteurs de recherche ou de générer moins de leads ? Une étude d’Orbit Media a prouvé que les créateurs de contenu qui passent plus de temps sur leurs posts obtiennent de meilleurs résultats. La fréquence de publication n’est pas un facteur aussi déterminant.

[bctt tweet= »Les marques qui passent plus de temps sur leurs contenus obtiennent de meilleurs résultats.  » username= »Conversationnel »]

 

Le slow content pas à pas

Pour mettre votre stratégie digitale au rythme du slow content, prenez le temps d’étudier les contenus déjà produits. Au lieu de proposer systématiquement de nouvelles informations, remettez vos anciens contenus à jour, développez-les et apportez-y votre vision de marque.

À travers cet audit, vous pouvez aussi regrouper des textes, vidéos ou infographies afin de réaliser un contenu plus poussé : un dossier en plusieurs parties, un webinar, un livre blanc… Vous apportez une expérience éditoriale forte à vos prospects, tout en maîtrisant parfaitement votre brand content.

 

[bctt tweet= »Ralentir votre marketing de contenu, c’est aussi investir du temps et des ressources pour la rédaction de meilleurs articles. » username= »Conversationnel »]

Votre entreprise peut recruter en interne ou faire appel à une agence digitale pour générer et exécuter des idées de qualité. Le but n’est pas uniquement d’améliorer vos textes, mais de les contextualiser pour éviter le plagiat et mettre en valeur votre marque.

 

Votre stratégie digitale profite du slow content

L’un des plus grands avantages du slow marketing est qu’il augmente vos possibilités de créer un contenu original et à forte valeur ajoutée, qui vous ouvrira les portes de l’engagement. Plus votre texte se détache, plus il aura de chance d’être repris et partagé par des influenceurs ou des médias.

Par ailleurs, lorsqu’un internaute verra votre nom apparaître dans son flux d’actualité, il saura que votre contenu vaut la peine d’être lu. Résultat : vous obtiendrez davantage de trafic et d’engagement sur vos contenus. Ce qui n’est pas du luxe quand on sait qu’il y a 4,75 milliards de contenus partagés chaque jour sur Facebook ou que 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour.

Enfin, en plus d’aider à regagner la confiance des lecteurs, le slow content vous permet de retrouver l’identité et la voix de votre marque, en faisant ressortir vos valeurs et votre personnalité. En adoptant cet axe dans leur stratégie digitale, les entreprises peuvent travailler leur authenticité grâce à des récits vivants, plus impactant.

[bctt tweet= »Le slow content permet de diffuser l’identité et la voix de votre marque. » username= »Conversationnel »]

 

Comme toute autre partie de votre stratégie digitale, la décision d’adopter un brand content plus lent ou de maintenir le rythme dépendra de vos objectifs de vente, de vos clients, de votre industrie, de vos capacités de production et d’un million d’autres détails ! Cependant, votre stratégie mérite que vous vous arrêtiez quelques instants pour vous demander : « Et si nous ralentissions notre marketing de contenu ? »

Besoin d’aide pour améliorer votre brand content ? Contactez-nous !

 

 

Découvrir +
d'articles
+

Vous voulez
en discuter ?

Contactez-nous